Avant-concerts

Ayez toutes les clés d’écoute pour apprécier les programmes de Classique au Vert, en assistant aux avant-concerts proposés par des musicologues.

Tous les samedis et dimanches à 14h
→ Patio du Pavillon 13


PROGRAMME

Samedi 6 août : Marianne Seleskovitch
Dimanche 7 août : Marianne Seleskovitch

  • Marianne Seleskovitch

Après une solide formation à la Maîtrise de Paris (chœur, piano, écriture) Marianne Seleskovitch fait ses classes supérieures de chant aux CNR de Rueil-Malmaison et de Paris. Parallèlement, elle suit des études de musicologie à l’Université Paris IV-Sorbonne, qui l’amènent à se spécialiser dans le lied et la mélodie, privilégiant les compositeurs et les œuvres rarement joués ainsi que la musique contemporaine. Elle se forme ensuite auprès de Peggy Bouveret, Jean-Louis Serre et Julie Robard-Gendre.
Aujourd’hui, elle enseigne aux conservatoires de Choisy-le-Roi et aux Ateliers Internationaux de Théâtre Blanche Salant, et dirige aussi l’Ensemble Coypel et la Chorale d’Aligre à Paris.

Samedi 13 août : Ivan Magrin-Challogneau
Dimanche 14 août : Danielle Ribouillault

  • Ivan Magrin-Challogneau

Ivan est un chercheur de l’artiste. Il est acteur, réalisateur et scénariste pour la scène et l’écran, mais aussi photographe, chanteur et musicien.
Il se concentre actuellement sur la recherche pour le CNRS (Centre national français de la recherche scientifique) en esthétique et philosophie de l’art, après avoir travaillé sur les technologies vocales et linguistiques, et plus particulièrement sur les systèmes de reconnaissance vocale.
Cependant, il reste avant tout un artiste. Ivan a étudié le piano et le chant (ténor), et est à l’origine de nombreux projets artistiques. Parmi eux : sa compagnie de théâtre, le Blue Orange Company, le groupe vocal Ut Musica Poesis, ou encore la comédie musicale Diabolus in Musica.

  • Danielle Ribouillault

Docteure en Musicologie de Paris-Sorbonne, Danielle Ribouillault a plus d’une corde a son arc. Dans les années 1980, elle fonde la revue « Les Cahiers de la guitare » dont elle fut la rédactrice en chef pendant 20 ans. Ses deux passions, l’écriture et la musique, seront souvent amenées à se rencontrer puisqu’elle contribue à plusieurs ouvrages sur le thème de la musique.
Après avoir été lauréate de la Fondation de France en 1983, elle est tour à tour jurée dans de nombreux concours internationaux, journaliste musique, conférencière ou encore organisatrice de concerts, notamment via l’association Musiquemuse.

Samedi 20 août : Tomoko Alexandrine
Dimanche 21 août : Célia Triplet

  • Tomoko Alexandrine

Tomoko Alexandrine est passionnée par la musique depuis son plus jeune âge. Après avoir suivi des cours à l’École normale de musique de Paris – Alfred Corto, elle poursuit sa formation à la Kobe Yamate Woman University au Japon et obtient deux diplômes : celui d’enseignement supérieur pour piano, et le diplôme national supérieur professionnel de musicien.
Elle s’investit par la suite dans le domaine des arts en général : tout d’abord dans une galerie d’art contemporain à Neuilly (Alexandrine Art Gallery), puis comme professeur de piano à Kobe (Japon) et enfin comme partie prenante du Kansai Philharmonic Orchestra (Osaka, Japon).

Samedi 27 août : Danielle Ribouillault
Dimanche 28 août : Thomas Tacquet-Fabre

  • Danielle Ribouillault

Docteure en Musicologie de Paris-Sorbonne, Danielle Ribouillault a plus d’une corde a son arc. Dans les années 1980, elle fonde la revue « Les Cahiers de la guitare » dont elle fut la rédactrice en chef pendant 20 ans. Ses deux passions, l’écriture et la musique, seront souvent amenées à se rencontrer puisqu’elle contribue à plusieurs ouvrages sur le thème de la musique.
Après avoir été lauréate de la Fondation de France en 1983, elle est tour à tour jurée dans de nombreux concours internationaux, journaliste musique, conférencière ou encore organisatrice de concerts, notamment via l’association Musiquemuse.

  • Thomas Tacquet-Fabre

Pianiste, chef de chant, chef de choeur, Thomas Tacquet, est titulaire de masters en accompagnement vocal et en direction de chant, de licences en piano, accompagnement, musicologie et philosophie ainsi que de DEM en direction de choeur, formation musicale, clavecin et écriture au CRR de Paris. Il est aujourd’hui spécialisé dans l’accompagnement du chant et les pratiques chorales (Chœur Orchestre Sorbonne Universités, Chœur régional d’Ile-de-France). Egalement passionné par la dimension visuelle de la musique, il collabore régulièrement avec les metteurs en scène Luc Clémentin, Hubert Colas, Charlotte Nessi et Coline Serreau sur des spectacles mélangeant arts scéniques et musique classique

Samedi 3 septembre : Chloé Norel
Dimanche 4 septembre : Marianne Séleskovitch

  • Chloé Norel

Chloé Norel est intervenante en musique, mais elle est également chanteuse et flûtiste.
Elle anime plusieurs ateliers pédagogiques sur la voix et et le travail scénique, et a donc l’habitude de partager sa passion pour la musique avec des publics très divers : classes CHAM, association set établissements scolaires, son terrain d’action est large et lui confère de grandes qualités pédagogiques.

  • Marianne Seleskovitch

Après une solide formation à la Maîtrise de Paris (chœur, piano, écriture) Marianne Seleskovitch fait ses classes supérieures de chant aux CNR de Rueil-Malmaison et de Paris. Parallèlement, elle suit des études de musicologie à l’Université Paris IV-Sorbonne, qui l’amènent à se spécialiser dans le lied et la mélodie, privilégiant les compositeurs et les œuvres rarement joués ainsi que la musique contemporaine. Elle se forme ensuite auprès de Peggy Bouveret, Jean-Louis Serre et Julie Robard-Gendre.
Aujourd’hui, elle enseigne aux conservatoires de Choisy-le-Roi et aux Ateliers Internationaux de Théâtre Blanche Salant, et dirige aussi l’Ensemble Coypel et la Chorale d’Aligre à Paris.

Samedi 10 septembre : Coline Feler
Dimanche 11 septembre : NN

  • Coline Feler

Formée aux Conservatoires de Saint-Brieuc et de Lorient, Coline Feler obtient son prix de saxophone en 2009. Elle entre en cycle de perfectionnement au Conservatoire de Boulogne-Billancourt auprès de Jean-Michel Goury et en cycle supérieur d’Histoire de la musique dans la classe de Mathilde Vittu. Elle suit également les enseignements de Corinne Schneider, Constance Luzzati, Naji Hakim et Anthony Girard avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en musicologie. Elle y obtient sa licence en 2014 puis son prix dans la classe de Métiers de la Culture musicale. Elle termine son cursus en préparant avec Christian Accaoui son prix d’Esthétique musicale.

Coline Feler est guide au Musée de la musique de Paris, médiatrice à la Philharmonie de Paris et co-fondatrice de l’association l’Attrape-note.

Samedi 17 septembre : Mathieu Picard
Dimanche 18 septembre : Agnès Viotolo

 

 

fb.jpg tw copie.jpg logo instagram crayon.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s